Article mis en avant

Interview de Laurent Agrech dans l’Express sur le RGPD

RGPD conformité croissante et création de valeur

PROCADRES International apporte aux entreprises la solution agile du management de transition pour piloter leurs projets de transformation comme la mise en conformité au RGPD. Pour Laurent Agrech, Associé fondateur de PROCADRES International,le RGPD est une opportunité de valoriser le patrimoine informationnel de l’entreprise et d’améliorer sa performance opérationnelle pour la marque et la confiance des clients.

Le Règlement Général sur la Protection des Données Personnelles (RGPD) est en vigueur depuis le 25 mai 2018, mais nombre d’entreprises ne sont pas encore en conformité, pourquoi ?

La prise en compte a été tardive, malgré les conséquences d’un défaut de conformité pour l’image de marque. Le RGPD ne doit pas être vu sous le seul angle anxiogène des contraintes et des sanctions, mais plutôt comme un projet fédérateur créateur de valeur. Transverse, il touche tous les secteurs de l’entreprise et combine les trois composants d’un projet de transformation digitale : process, technologie et collaboratif humain (clients, sous-traitants, personnels, partenaires…). L’importance des enjeux justifie de le positionner au niveau direction générale.

Justement, quels sont les principaux enjeux du RGPD pour les entreprises ?

Les données des clients ne sont pas au bilan mais sont pourtant ce qu’une entreprise a de plus précieux. Leur usage responsable et transparent crée une nouvelle confiance. L’entreprise proposera alors des produits et services à plus forte valeur perçue, grâce aux données mieux individualisées et plus pertinentes issues du consentement éclairé.

Un bon pilotage du projet RGPD améliore l’organisation, la sécurité et la qualité du patrimoine informationnel.  Le projet RGPD permet de traquer les données redondantes, obsolètes ou inutiles et le « shadow IT », ces bricolages informatiques opaques épars dans l’entreprise. Il en résulte une amélioration de la performance et de la sécurité du SI.

Facebook et d’autres illustrent l’actualité de la sécurité des données en tardant à révéler à leurs clients l’utilisation frauduleuse de leurs données. Le RGPD oblige à déclarer une intrusion dans les 72 heures. Votre propriété ne reste alors pas ouverte au vol pendant des mois.

Avec le RGPD et la notion de privacy by design, une application, dès sa conception, doit intégrerla protection de la vie privée. Réfléchir en amont est plus judicieux et moins coûteux que réorganiser en aval. De manière dynamique, la mise en conformité croissante avec le RGPD s’inscrit donc dans l’amélioration continue des process, de la technologie et du collaboratif. Enfin, il est juste que l’entreprise s’associe, dans un cercle vertueux, à la revalorisation de la donnée personnelle de chacun (client, salarié…).

Comment se déploie votre offre ?

Nous développons le management de transition pour les projets de transformation, convaincus de la pertinence de piloter les projets au cœur de l’entreprise avec un manager complètement dédié.

Consultez le cahier spécial entreprise de l’Express en cliquant ici

Éthique & Performance, une rencontre organisée par Procadres International

Le 21 février dernier, Procadres International a convié une cinquantaine d’invités à son petit-déjeuner autour de la thématique de l’éthique et de la performance. Il a été question de bienveillance, de sens, de RSE, de compliance et de tous les leviers sensibles de la performance en entreprise. 

A l’heure où 6000 étudiants de grandes écoles françaises s’engagent à ne pas collaborer avec des entreprises polluantes, le sens et l’éthique sont les vertus cardinales plébiscitées par les jeunes. La performance des entreprises passe par l’intégration totale de ces changements de paradigmes. L’entreprise d’aujourd’hui est apprenante et collaborative.

Nos intervenants de cette édition : Thierry Willième, co-fondateur Wisdom Paris & International CleanTech Week et Nathalie de Larminat Bougnoux, associée Procadres International.

Morceaux choisis

« Si l’éthique est toc alors ça ne peut pas fonctionner. L’éthique part de l’authenticité de l’intention. Sans éthique, il peut y avoir des drames et ces drames ont des noms : Enron ou Arthur Andersen. », Thierry Willième.

« Quand il n’y a pas de sincérité, la performance diminue. Ça part du coeur de l’homme et de l’intention. Un exemple : chez Google, 50% des inventions sont réalisées sur les 10% du temps de travail où les ingénieurs peuvent faire les recherches qu’ils souhaitent. Voilà un exemple de motivation intrinsèque. Ils ont fait ce qu’ils avaient envie de faire et il en résulte un gain pour la société. », Thierry Willième.

« Aujourd’hui, il y a trop de kick the box, trop de « ça y est, j’ai fait mon RSE«  et ça, ça ne marche pas. », Thierry Willième.

« L’éthique est complexe à définir puisque chacun en a une définition qui lui est propre. C’est une notion vivante qui évolue en fonction des circonstances et de l’environnement. L’éthique construit la confiance et s’inscrit forcément dans le long terme. […] Quand le patron dirige par l’exemple, c’est plus facile de s’inscrire dans une démarche éthique. « , Nathalie de Larminat Bougnoux.

« Le monde du management a complètement évolué. On est dans une époque où vous rencontrez des jeunes qui en savent plus que vous sur pas mal de sujets. Jusqu’à présent, l’information était le pouvoir. Or aujourd’hui les digital natives ont l’information en même temps que vous. Le rôle du management va donc passer du savoir-faire au savoir-être. Le manager-sachant va devenir un manager-aidant pour co-construire l’entreprise. Le management top-down est un modèle terminé. », Thierry Willième.

« Aujourd’hui on note les collaborateurs sur l’axe des valeurs et l’axe des performances. La priorité doit être mise sur les valeurs. Le team avant le win […] La performance durable se construit autant sur la performance opérationnel et que sur la bienveillance et l’éthique. », Thierry Willième.

Article d’Agefi pour les 5 ans de Procadres International Suisse

Installé à Genève depuis 5 ans, le spécialiste du marché de niche du management de transition, entre placement et conseil, collabore avec 50 entreprises coutumières et quelques centaines sur des missions adhoc. L’âge moyen de transition chez Prodcadres est de 52 ans.

Cinq ans après son implantation à Genève, Procadres International, actif dans le management de transition, connaît bien le marché du travail romand, via le prisme de ses missions mixtes entre le placement de personnel qualifié et le conseil. Le groupe collabore avec une cinquantaine d’entreprises actives, coutumières du management de transition et avec quelques centaines d’autres, qui ont ce dispositif de management alternatif «prêt dans le tiroir», donc prêt à être activé en cas de  projet de transformation, de redressement de performance, de manque ou remplacement de dirigeant , en cas de crise…

Sur le marché du travail romand, la vision de Procadres, en tant qu’acteur de niche, peut être sous-pondérée ou surpondérée. Dans la région francophone, le marché du management de transition est moins structuré, qu’en Suisse alémanique.

«Si le marché romand est moins mature, il connaît toutefois une croissance de 10% à 15% par an. Nous estimons le potentiel en Suisse de 600 à 800 missions par an, pour un pool de 600 managers de transition dans notre portefeuille, disponibles pour le pilotage temporaire d’organisation», explique Olivier Taburet, associé Procadres à Genève.

Lire la suite de l’article

Procadres International Suisse fête ses 5 ans

La soirée célébrant les 5 ans de Procadres International en Suisse s’est tenue le 6 février  à la Fédération des Entreprises Romandes.  Un moment privilégié de convivialité  pour les clients, partenaires, mais aussi les managers de transition de Procadres International dont 20 d’entre eux venaient de participer au ‘serious game’ de Procadres International le même jour.

Collaboration et co-création

Cette ambiance était un message de collaboration et co-création, valeurs parachevées par l’intervention de Daniele Castle, de Digital Switzerland, organisation faîtière de la digitalisation des entreprises en Suisse sur le thème de la révolution humaine nécessaire à la réussite de la révolution numérique.

Procadres International auprès des ambassadeurs africains à Berne

La traditionnel réception des vœux des ambassades des pays africains à Berne s’est tenue le 30 janvier en présence d’Olivier Taburet, associé de Procadres International. Sous le haut patronage du SECO via la SERV et organisée par le Swiss African Business Circle, cette rencontre a une fois encore favorisé les échanges sur les développements des entreprises suisses vers l’Afrique et les transformations des secteurs d’infrastructure, énergie et ONG servis par  Procadres International grâce à son pool de managers experts en Afrique.

 

Procadres International à l’IPEM 2019

Du 22 au 24 janvier 2019, Procadres International était à Cannes à l’occasion de l’IPEM. À l’occasion du plus grand salon international dédié au Private Equity, Procadres est venu présenter ses solutions en matière de management de transition aux fonds d’investissement. 

Pilotée par Bernard Le Bourgeois et Dominique Agrech, notre Practice dédiée au Private Equity propose des solutions de transition spécialement construites pour répondre aux besoins des entreprises partenaires des fonds de Capital-Investissement et des gérants de fonds.

  • Accélérer la restructuration
  • Adopter les bonnes pratiques Compliance
  • Apporter la solution en situation de crise
  • Assister les fonds en phase de Due-Diligence
  • Activer le processus de transformation

Table ronde – CEO Forum : building and motivating a Dream Team

Bernard Le Bourgeois, Managing Director, est intervenu au cours d’une table ronde dédiée aux CEO. Il a présenté les points essentiels pour construire une équipe efficace capable de prendre les bonnes décisions dans le cadre d’un LBO. À ses côtés, Laurent Musy – CEO Terreal, Michel Giannuzzi – CEO Verallia Packaging et Alain-François Pialat – Head of HR/Communication Fraikin.

Nathalie de Larminat Bougnoux, nouvelle associée chez Procadres International

Nathalie de Larminat Bougnoux rejoint la société de Management de transition afin de développer la Practice transversale« Compliance & Risques »

Nathalie de Larminat Bougnoux, Associée, a pour mission de développer les activités Procadres International, d’une part dans les métiers de la compliance et des risques, et d’autre part dans l’industrie bancaire et financière. Familière des contextes sensibles ou d’urgence et de la conduite du changement, elle apporte son expertise compliance et risques et son expérience de dirigeante opérationnelle internationale.

« Le risque de compliance est devenu l’un des premiers risques des entreprises opérant dans des secteurs de plus en plus régulés. La vision et l’expertise que j’ai acquises au cours de mes différentes expériences, vont me permettre de développer cette practice transversale avec ambition. » précise Nathalie de Larminat Bougnoux.

Le parcours de Nathalie de Larminat Bougnoux

Experte en compliance bancaire et financière (certifiée RCSI), et en risk management et rompue au dialogue avec les grands régulateurs bancaires et financiers mondiaux, elle est également enseignante à Sciences Po en Compliance et éthique.

Diplômée de Sciences Po Paris, de l’Ecole Nationale des Postes et Télécoms, elle démarre sa carrière en marketing dans la division mobile d’Orange puis au Ministère de l’Economie et des Finances, au Bureau des Banques et de la Réglementation prudentielle. De 1994 à 2001, Directrice mondiale Risques de Marché au sein de la Banque Indosuez, elle évolue au Business Development en Equity Capital Markets. Elle intègre ensuite le groupe BPCE comme COO d’IXIS Capital Markets North America à New York. De 2007 à 2011, elle est Directrice mondiale Compliance Corporate & Institutional Banking de BNP PARIBAS. Elle exerce ensuite les mêmes responsabilités chez SOCIETE GENERALE de 2011 à 2014 avant de rejoindre l’équipe dirigeante de la Banque Privée du Groupe. Forte de cette expérience, elle fonde le cabinet de conseil en Compliance et Ethique Tilias et rejoint Procadres International.

Rencontre autour du RGPD à la CCI France Suisse

Le 12 septembre dernier, Olivier Taburet, associé PI, et Pierre Calvanese, expert RGPD de PI, sont intervenus sur le RGPD à la CCI France Suisse.  

Au programme : retour d’expérience sur les actions d’amorçage des projets de mise en conformité ; présentation des aspects organisationnels et juridiques au niveau suisse et genevois ; et retour sur les 10 premières mesures du DPO.

Le 25 mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est entré en application au sein de l’Union Européenne. Les entreprises helvètes sont concernées à deux titres : en premier lieu, car elles doivent mettre en conformité les traitements de données concernant leurs activités au sein de l’UE, en second lieu, car la Suisse procède à une révision totale de sa loi sur la protection des données dans l’esprit du RGPD. Souvent perçue comme complexe à mettre en place, transverse et surtout lourde de conséquences à court ou moyen terme, de nombreuses entreprises suisses n’ont pas encore pris de dispositions pour être en conformité, ni même nommé un DPO.