Quel management pour quel profil de collaborateur ?

REVUE DE PRESSE La qualité des locaux, le temps passé quotidiennement dans les transports en commun, la bonne entente avec ses collègues sont des éléments incontournables pour mesurer le bien-être au travail. Mais il est un point souvent peu pris en considération : la qualité de l’encadrement.

Le JDN s’interroge dans l’article publié le 8 juin 2015 par Lucas Jacubowicz sur le comportement des managers face à leurs collaborateurs.

Pourtant, un mauvais management peut décourager un collaborateur à donner le meilleur de lui-même, à révéler des talents inattendus. Il est donc nécessaire de mettre en œuvre un management sur mesure, qui tient compte de certaines particularités propres à chacun. Les leviers de motivation ne sont pas les mêmes selon que le collaborateur est issu de la génération Y ou proche de la retraite, en instance de départ ou nouveau venu.

>  Le JDN a établi une typologie de 10 collaborateurs présents dans la plupart des entreprises.

Par exemple : le jeune collaborateur

Capture d’écran 2015-07-02 à 12.39.53

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s