RH, numérisez-vous !

REVUE DE WEB | #VISIONRH : Comment Atos met sa « marque employeur » à l’heure du digital

Article publié par l’Usine Digitale le 7/7/2015. Par Christophe Bys
Extraits

Fruit des amours improbables des ressources humaines et du marketing, la marque employeur doit se réinventer à l’heure du numérique. Atos multiplie les interventions sur les réseaux sociaux, pour mieux se faire connaître et susciter les vocations. Une démarche indispensable quand on prévoit de recruter 1500 jeunes qualifiés en 2015.

Comment attirer et conserver les meilleurs éléments ? La guerre des talents qui s’annonce sera mondiale, tout le monde cherchant partout les mêmes profils.

[…]

Comme pour capter des parts de marché auprès des consommateurs soumis à une concurrence en théorie toujours plus intense, la marque employeur vise à différencier l’image de l’entreprise, notamment auprès des jeunes diplômés. D’autant que plus ces derniers ont décroché un diplôme prestigieux, plus ils ont l’embarras du choix. Aux entreprises de pratiquer la danse des sept voiles pour les convaincre de les rejoindre.

[…]

Pour capter l’intérêt des futurs salariés, Atos a choisi une présence sur les réseaux sociaux. Le but poursuivi est de « créer une conversation avec nos cibles de recrutement« , explique Jean-Michel Estrade, le DRH France de l’entreprise. Pour cela, il a développé une présence sur plusieurs types de réseaux :  Facebook, Twitter, les professionnels Viadeo ou Linkedin, mais aussi des réseaux plus juniors, comme Jobteaser ou Yupeek, où il propose aux étudiants ou aux jeunes en recherche d’emplois des rendez-vous réguliers, quatre jours par semaine, avec chaque fois des contenus différents.

Car il n’est pas question « de répéter le même message tous les jours, cela risquerait de lasser le public« , précise le DRH. Ainsi, sur Linkedin ou Viadeo, le ton est plus soutenu, plus expert que sur les autres réseaux. De même chaque jour sont diffusés des messages différents.

[…]

Comme en témoignent maints DRH et chargés de recrutement, aujourd’hui, certains jeunes ont fait leur propre recherche sur Internet avant de venir à un entretien d’embauche. Conséquence, c’est eux qui mènent la danse sur le thème : « pourquoi j’irai chez vous plutôt que chez un autre ? « 

[…] Loin d’être neutre, ce nouveau mode de recrutement a obligé le service RH à revoir ses missions. Par exemple, il faut trouver les témoins. De même, un community manager a rejoint la DRH, dont les liens se sont renforcés avec la direction de la communication. Enfin « la manière de travailler des équipes RH a évolué. Fini le temps où il fallait surtout dépouiller des CV. Aujourd’hui, leur métier c’est de plus en plus d’aller chercher sur les réseaux sociaux des profils susceptibles d’être intéressés par nos offres », décrypte le DRH.

Article complet ICI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s