Managers : recentrez-vous sur l’essentiel

MANAGEMENT : A trop se focaliser sur leurs tableaux de bord, les managers délaissent souvent deux postures essentielles à leur fonction: celle du leader et celle du coach, essentielles à l’épanouissement des salariés, estime Philippe Laurent, formateur et conférencier. Extraits (article complet  sur l’Entreprise – L’Express : ICI

La position de manager est centrale dans l’entreprise, mais elle est souvent réduite à la posture du gestionnaire dont le souci premier est de contrôler que ce qui doit être fait est bien fait, dans les temps et dans les limites du budget. Quand il est trop focalisé sur ses tableaux de bord, ses indicateurs et ses plannings, le manager délaisse deux postures essentielles à sa fonction: celle du leader qui donne le sens et la vision; celle du coach qui vise à développer le potentiel des personnes. 

Ces trois postures ne sont pas tenables simultanément sans une délégation préparée et maitrisée qui permet au manager d’assumer toute la dimension de sa responsabilité et de favoriser les conditions du bonheur au travail pour chacun des membres de son équipe. Au-delà même du bien-être qui peut être facilité par une simple amélioration des conditions de travail, le bonheur au travail, qui dépend naturellement de chacun, est conditionné par cette manière plus ou moins complète dont les managers exercent leur fonction, jusqu’au plus haut niveau de la hiérarchie.

Les salariés entre « burn-out » et « bore-out »

Car le succès véritable et durable d’une entreprise n’est pas seulement dans l’atteinte de ses résultats chiffrés, mais aussi et surtout dans la qualité de la collaboration au sein des équipes et dans le niveau de bonheur de chacun. […]

L’homme est heureux dans son travail dans la mesure où il peut s’en nourrir, non seulement économiquement mais personnellement. Il est malheureux s’il stresse ou s’ennuie. Entre stress et ennui, le bonheur au travail d’une personne est fonction de l’ampleur de ses défis et du niveau de ses ressources. […]

 Entre le « burn-out » et le « bore-out », le bonheur au travail est possible quand la personne a conscience de ses véritables ressources et quand elle a le sentiment de les mettre au service d’un projet de manière efficace et utile. […]

Pour aider les managers à favoriser le bonheur au travail de leurs collaborateurs, il faut leur apprendre:
  • à prendre davantage conscience de leurs émotions et de celles des autres pour mieux les maîtriser et les exprimer avec empathie et assertivité;
  • à adopter une posture de leader qui prend le temps de partager la vision de l’entreprise et de donner le sens de ce qui est demandé;
  • à adopter une posture de coach qui prend le temps d’observer et de favoriser le développement personnel de chacun;
  • à encourager l’entraide au sein de leur équipe, entre les projets, les départements, les fonctions;
  • à prendre davantage conscience de leur impact sur les autres.

[…]

Par Philippe Laurent, conférencier, coach et formateur.

Article complet ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s