Le comportement – positif ou négatif – des managers est contagieux

#MANAGEMENT – Une étude menée récemment sur l’évaluation des managers par leurs proches collaborateurs démontre une forte corrélation entre le comportement du manager et celui de ses subordonnés. En d’autres termes, le manager « déteint », de façon positive ou négative, sur ceux qui l’entourent.

La liste des éléments positifs les plus “contagieux” se présentent comme suit (par ordre décroissant) :

  • développement personnel et développement des autres,
  • compétences techniques,
  • compétences stratégiques,
  • considération à l’égard d’autrui et faculté de coopération,
  • intégrité et honnêteté,
  • mise en perspective globale,
  • esprit de décision,
  • focalisation sur les résultats.

Cet effet de contagion a naturellement un impact sur la performance des intéressés. Ainsi les direct reports (subordonnés directs) des plus mauvais dirigeants réalisent-ils comme eux une performance inférieure à la moyenne (et vice-versa pour les meilleurs).

Cette étude a été réalisée par Zenger Folkman. Lire l’article intégral sur Superception

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s