Management : les principes de base pour mieux travailler en équipe

#MANAGEMENT – Lu sur Entreprendre.fr

1. Choisir et travailler en équipe

Un préalable lorsque l’on constitue son équipe : choisir des personnes aptes à travailler en groupe et partageant des valeurs communes. Ensuite, faire confiance à ses collaborateurs, indispensable pour déléguer. Le manager mobilisateur est en général disponible au moins 5 minutes pour échanger… même de tout et de rien. Il rappelle régulièrement qu’il est fier des membres de l’équipe. En effet, la gentillesse partagée est la clé d’une équipe performante et mobilisée. Au-delà de la motivation, le manager doit «pousser son équipe à prendre des risques et valoriser les échecs. (…)

2. Définir des règles

Un bon chef d’équipe doit avoir établi des règles qui s’appliquent à tous, en montrant l’exemple : «Le manager performant est exemplaire dans son comportement, observable et mémorable par tous». Il définit les rôles. «Le manager doit savoir mettre à profit les talents de chacun». Enfin, il fixe les objectifs. «Le bon manager sait accorder à chacun les responsabilités qu’ils méritent mais aussi expliquer en quoi les autres sont importants dans la réussite du projet collectif». (…)

3. Communiquer régulièrement

«Il faut établir une identité commune, en gardant ses collaborateurs informés, de façon que leur réflexion et leur action aillent dans le même sens». Cette communication se fait «à l’équipe dans sa globalité puis auprès de chaque collaborateur pour personnaliser le message». Attention, cette communication doit être «authentique, humaine, directe et simple». Elle doit également laisser la place à la discussion. (…)

4. Guider et motiver son équipe

«Le manager qui mobilise son équipe partage avec elle une vision et “porte la lanterne” en cas de brouillard. Il a la capacité à garder le cap en toute circonstance, en signalant les difficultés mais sans manifester d’inquiétude. Il ne perd jamais de vue le but ultime, et consacre son énergie à la poursuite des objectifs à court terme pour atteindre les objectifs à plus long terme. Il a aussi toujours un temps d’avance : il informe des tendances, stimule la curiosité, missionne l’équipe sur des sujets prospectifs…». La motivation passe par l’accompagnement, l’aide si nécessaire, les félicitations…

Pour galvaniser ses troupes, rien de tel que de nouvelles idées, des projets novateurs, des défis. En bon leader, le manager informe régulièrement sur l’état d’avancement du projet : «Où l’on est, où l’on va et les actions à mener en conséquence». Attention, un manager démotivé est bien souvent un manager démotivant.

5. Résoudre les conflits

En amont, le manager doit «désamorcer les frictions avant qu’elles ne deviennent des conflits. Il doit éviter les épreuves de force. C’est la théorie de la Cocotte-Minute : mieux vaut exprimer et clarifier le sujet avant que cela n’implose». Une vigilance managériale à l’égard des signaux s’impose, sans sombrer dans la paranoïa.

C’est pourquoi il est souhaitable de «rappeler les “règles du jeu en collectif” sans se mettre en permanence en position d’arbitre, excepté si le conflit s’envenime, en partant du principe que chacun est responsable, et en rappelant leurs conséquences». Dans tous les cas, mieux vaut gérer et agir rapidement.(…)

Lire ici l’article intégral

Une réflexion au sujet de « Management : les principes de base pour mieux travailler en équipe »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s