«Chaque collaborateur doit être acteur du changement»

Frenchweb interviewe Pascal Grémiaux, PDG d’Eurécia, sur l’entreprise libérée et sur sa vision plus globale du management. 

Eurécia est un éditeur français de logiciels de gestion des ressources humaines et de management. Avec ses logiciels, il recouvre la gestion des congés et des absences, les notes de frais, les temps et activités (GTA), le suivi RH, ou encore la gestion des talents.

L’apparition du digital remet en cause progressivement le système managérial et transforme les modes de travail. Les tendances d’évolution du management s’orientent vers un modèle plus collaboratif et transversal. Mais ces nouvelles approches fonctionnent-t-elles réellement ? Pour toutes les entreprises ? (…)

FrenchWeb: Pourquoi ne croyez-vous pas au concept de l’entreprise libérée?

Pascal Grémiaux, PDG d’Eurécia: Je trouve l’idée séduisante. Quel patron ne voudrait pas que ses salariés soient plus autonomes et plus « heureux » dans leur quotidien? Ou que les managers passent davantage de temps à coacher leurs équipes plutôt que de les surveiller? Ce modèle est d’autant plus attrayant qu’il laisse entrevoir une forme d’épanouissement et d’accomplissement pour le dirigeant. … Hélas, au fil de mes lectures, de mes expériences et de mes rencontres, l’enthousiasme a laissé place à la désillusion – face à une idéologie bercée par quelques moralistes  qui n’ont pas vraiment de recul sur la « vraie vie » des entreprises. Je doute qu’il existe une recette magique transposable dans toutes les entreprises – quelle que soit leur organisation historique et quel que soit leur secteur d’activité.(…)

On ne peut pas gérer de la même façon une entreprise qui compte 10 collaborateurs ou plusieurs dizaines. Lorsqu’une entreprise grandit, de nouvelles problématiques apparaissent, liées notamment à la gestion de l’intergénérationnel. Les services se structurent, des gruppettos se forment, l’information passe moins vite et donc moins bien. Une entreprise en croissance peut difficilement échapper à la mise en place d’une ligne de management intermédiaire, même si ce n’est pas dans la culture historique.

Retrouvez ici l’article intégral

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s