Investissements : la Chine réduit la voilure, l’Afrique devrait-elle s’inquiéter ?

Lu sur La Tribune Afrique – Les autorités chinoises ont fait part cette semaine, de leurs décisions de restreindre les investissements des entreprises publiques à l’étranger. Plusieurs secteurs sont concernés, mais la décision ne risque pas d’affecter les investissements chinois en Afrique qui continue à enregistrer une croissance assez soutenue. Quelques extraits.

La Chine va réduire la voilure des investissements de ses entreprises publiques à l’étranger. L’annonce a été faite mercredi dernier par les autorités du pays et par la suite, la Commission chinoise d’administration et de supervision d’actifs publics (SASAC) a donné les contours, encore vagues, de l’opération. Dans un premier temps, la SASAC qui administre les 102 grandes entreprises publiques du pays, va élaborer une liste des principaux secteurs qui seront soumis à une « étroite surveillance » en matière d’investissements à l’étranger. La surveillance pourrait se solder par une réduction voire « une interdiction des acquisitions irrationnelles » selon le gouvernement chinois.

(…)

L’Afrique épargnée

Les explications des experts ainsi que les motivations des autorités chinoises montrent donc que le continent sera épargné par la réforme des IDE que compte désormais mettre en œuvre le gouvernement chinois. Même si les secteurs visés par cette décision concernent beaucoup de pays africains, la dynamique des investissements chinois ne risquent pas, à court et moyen terme, de se répercuter sur le continent. (…)

Lire l’article intégral ici 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s