VERS LA FIN DU SALARIAT ?

Lu sur Focus RH – L’abolition du salariat, « le mot d’ordre révolutionnaire » selon Karl Marx, serait-elle en passe de devenir une réalité ? Alors qu’aux Etats-Unis, un actif sur quatre n’est pas salarié et que cette proportion pourrait atteindre 40% en 2020, la question est plus que jamais d’actualité. L’apparition de nouvelles formes de travail autour des notions de flexibilité et de collaboration semble être une véritable tendance de fond. Décryptage de Stéphane Madoeuf, professeur à HEC, paru dans la revue RH&M.

Mais ce que l’on oublie souvent, c’est que l’abolition du salariat pourrait se traduire par la disparition des entreprises telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Alors que nombre de Français souhaitent profiter de la révolution digitale pour bénéficier d’une vie professionnelle riche et innovante, les entreprises doivent impérativement anticiper ces tendances afin de s’adapter avant qu’il ne soit trop tard.

Les nouvelles formes de travail font reculer le salariat

Les formes de travail évoluent aujourd’hui vers plus d’indépendance. Ainsi, de 2006 à 2011, le nombre de travailleurs non-salariés français a progressé de 26%. Peu à peu, le statut de freelance pourrait devenir la norme et non plus l’exception. Les nouvelles générations ont un rapport totalement nouveau au travail. Ce nouveau paradigme s’articule autour de trois tendances principales : flexibilité spatio-temporelle, travail collaboratif et management participatif.

Lire l’article intégral ici 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s