La transformation numérique, une nécessité

Sur le site de BPI France – Alors que la révolution numérique est en marche, la nécessité pour les entreprises de l’embrasser est de plus en plus évidente. Plus qu’une mode, cette mutation doit désormais être une composante essentielle de toute stratégie d’affaires. La survie des entreprises en dépend, puisque le numérique améliore l’expérience client et optimise la productivité.

Elle est sur toutes les lèvres ! Pour certains, la transformation numérique des organisations évoque tout bonnement des appareils mobiles dernier cri ou des data scientists. En fait, elle est loin de se réduire à l’adoption de nouvelles technologies : celles-ci n’en sont que l’outil. Alors que la révolution numérique bouleverse fondamentalement les règles de la société et de l’économie – à tel point que de plus en plus de secteurs s’en trouvent « ubérisés », cette transformation peut se définir comme « un processus continu par lequel les entreprises s’adaptent aux changements disruptifs, ou en sont le moteur, auprès de leurs clients et sur leurs marchés, en utilisant les compétences digitales pour créer de nouveaux modèles économiques, produits et services », d’après le cabinet IDC.

Nouvelle culture

Bien plus qu’une tendance, la transformation digitale doit donc désormais s’inscrire au centrede la stratégie des entreprises.

Les experts sont unanimes : elle concerne tous les secteurs d’activités et les structures de toutes tailles. Question d’opportunités, de compétitivité, et donc de survie. Et pour cause : selon une étude du cabinet Roland Berger (L’aventure numérique, une chance pour la France, 2014), les entreprises les plus matures en matière de transformation numérique affichent une croissance six fois plus élevée que celles qui sont le plus en retard…

La transformation numérique d’une entreprise est avant tout synonyme d’une nouvelle culture et d’une nouvelle façon de travailler, remettant en cause le modèle économique classique, ses chaînes de valeur, ses process, ses métiers, ses modes de collaboration, son mode de gestion humaine. Autant dire que cette révolution signe la fin de la culture du silo, pour faire place à l’open innovation, l’intelligence collaborative et l’agilité. Et c’est désormais le client, ses valeurs et ses attentes – de plus en plus fortes, qui arrivent en première position… sous peine de le voir partir ailleurs.

Lire la suite 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s