Pourquoi les mauvais managers causent du tort bien au-delà de leur entreprise

Lu sur Atlantico – Gérer une société est loin d’être une tâche triviale ; si l’optimisation de la production est une part importante du travail d’un chef d’entreprise, une bonne cohésion entre employés et employeur l’est tout autant.

Selon une étude du Nation Bureau of Economic Research, l’utilisation de technique de management influerait grandement l’essor d’une entreprise, en améliorant notamment sa productivité. Quelles peuvent être les conséquences sur l’économie d’un pays d’une mauvaise gestion managériale ? Avez-vous des exemples de pays qui le montrent ?

Xavier Camby : Je trouve très amusant qu’une étude soit nécessaire pour affirmer ce que l’anthropologie et le bon sens observent depuis toujours. Que le management soit essentiel, des milliers d’années de comportements humains en attestent. Malgré de très dangereuses et toxiques utopies, qui proposent d’éliminer les managers, aucune civilisation, aucune organisation sociale, aucune entreprise un peu pérennes n’ont su vivre sans avoir en leur sein des organisateurs du travail en commun, des modérateurs gérant les relations interpersonnelles, des animateurs créant de la motivation, des visionnaires donnant du sens.

Lire ici la suite de l’article 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s