La révolution digitale à l’épreuve de l’économie : productivité et emploi (2/2)

Lu sur Les Echos – Où est passée la productivité ? Elle est en berne alors qu’on espérait la voir revenir grâce aux progrès technologiques. Après un premier volet où Gilles Babinet interrogeait cette corrélation, le « digital champion » de la France auprès de la Commission européenne analyse cette fois les liens entre la productivité et l’emploi, à l’heure de l’intelligence artificielle.

Dès 1817, l’économiste David Ricardo relevait que, face au progrès, on observait deux types de réactions : certains sont persuadés qu’ils vont perdre leur emploi (les Luddites), tandis que les autres sont convaincus qu’ils vont perdre leur statut social (les Rentiers). Une peur caractérisée par Keynes lui-même en 1933, lorsqu’il déclara que « la découverte de nouveaux procédés […] économise de la main-d’œuvre alors que la découverte de débouchés pour celle-ci s’avère un peu plus lente ». Un constat qui redevient d’actualité et, pourrait-on observer, beaucoup sont ceux qui pensent perdre à la fois leur emploi et leur statut social.

Lire la suite de l’article 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s