CE QU’IL FAUT ÉVITER QUAND VOUS SANCTIONNEZ UN COLLABORATEUR

Lu sur Capital

Faire des reproches par écrit à un collaborateur peut devenir un véritable piège. Une affaire récente nous en donne l’exemple. Fort mécontent du comportement d’un chef d’équipe qui abusait des notes de frais, un dirigeant d’entreprise lui avait adressé une lettre, dans laquelle il écrivait : “La confiance que j’avais en vous est largement entamée [… ].” Quelques semaines plus tard, ce chef d’équipe était renvoyé. Il a contesté son licenciement au motif que les faits reprochés étaient identiques à ceux de la lettre.

Lire l’article ici

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s