Le management par le vide

Lu dans le Harvard Business Review

Comment créer de la valeur dans l’entreprise en préférant la créativité à la contrainte.

Les philosophes de la pensée ancestrale chinoise et présocratique l’avaient bien compris : la nature se nourrit du jeu du vide et du plein, dans un processus contradictoire et complémentaire, comme moteur perpétuel du mouvement, des transformations et des cycles.

Les prémices des sagesses grecques et chinoises viennent, en effet, de l’observation du vide, perçu non comme un manque ou une absence mais comme un potentiel de développement, une opportunité à saisir, une non-existence qui trouvera une réalité.

Or, dans un monde de plus en plus complexe, de plus en plus organisé et informatisé, le plein impose sa logique, tandis que les quelques espaces de vide où l’on peut exercer sa liberté s’amenuisent.

Lire la suite de l’article 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s