Procadres International Suisse fête ses 5 ans

La soirée célébrant les 5 ans de Procadres International en Suisse s’est tenue le 6 février  à la Fédération des Entreprises Romandes.  Un moment privilégié de convivialité  pour les clients, partenaires, mais aussi les managers de transition de Procadres International dont 20 d’entre eux venaient de participer au ‘serious game’ de Procadres International le même jour.

Collaboration et co-création

Cette ambiance était un message de collaboration et co-création, valeurs parachevées par l’intervention de Daniele Castle, de Digital Switzerland, organisation faîtière de la digitalisation des entreprises en Suisse sur le thème de la révolution humaine nécessaire à la réussite de la révolution numérique.

Procadres International auprès des ambassadeurs africains à Berne

La traditionnel réception des vœux des ambassades des pays africains à Berne s’est tenue le 30 janvier en présence d’Olivier Taburet, associé de Procadres International. Sous le haut patronage du SECO via la SERV et organisée par le Swiss African Business Circle, cette rencontre a une fois encore favorisé les échanges sur les développements des entreprises suisses vers l’Afrique et les transformations des secteurs d’infrastructure, énergie et ONG servis par  Procadres International grâce à son pool de managers experts en Afrique.

 

Procadres International à l’IPEM 2019

Du 22 au 24 janvier 2019, Procadres International était à Cannes à l’occasion de l’IPEM. À l’occasion du plus grand salon international dédié au Private Equity, Procadres est venu présenter ses solutions en matière de management de transition aux fonds d’investissement. 

Pilotée par Bernard Le Bourgeois et Dominique Agrech, notre Practice dédiée au Private Equity propose des solutions de transition spécialement construites pour répondre aux besoins des entreprises partenaires des fonds de Capital-Investissement et des gérants de fonds.

  • Accélérer la restructuration
  • Adopter les bonnes pratiques Compliance
  • Apporter la solution en situation de crise
  • Assister les fonds en phase de Due-Diligence
  • Activer le processus de transformation

Table ronde – CEO Forum : building and motivating a Dream Team

Bernard Le Bourgeois, Managing Director, est intervenu au cours d’une table ronde dédiée aux CEO. Il a présenté les points essentiels pour construire une équipe efficace capable de prendre les bonnes décisions dans le cadre d’un LBO. À ses côtés, Laurent Musy – CEO Terreal, Michel Giannuzzi – CEO Verallia Packaging et Alain-François Pialat – Head of HR/Communication Fraikin.

Nathalie de Larminat Bougnoux, nouvelle associée chez Procadres International

Nathalie de Larminat Bougnoux rejoint la société de Management de transition afin de développer la Practice transversale« Compliance & Risques »

Nathalie de Larminat Bougnoux, Associée, a pour mission de développer les activités Procadres International, d’une part dans les métiers de la compliance et des risques, et d’autre part dans l’industrie bancaire et financière. Familière des contextes sensibles ou d’urgence et de la conduite du changement, elle apporte son expertise compliance et risques et son expérience de dirigeante opérationnelle internationale.

« Le risque de compliance est devenu l’un des premiers risques des entreprises opérant dans des secteurs de plus en plus régulés. La vision et l’expertise que j’ai acquises au cours de mes différentes expériences, vont me permettre de développer cette practice transversale avec ambition. » précise Nathalie de Larminat Bougnoux.

Le parcours de Nathalie de Larminat Bougnoux

Experte en compliance bancaire et financière (certifiée RCSI), et en risk management et rompue au dialogue avec les grands régulateurs bancaires et financiers mondiaux, elle est également enseignante à Sciences Po en Compliance et éthique.

Diplômée de Sciences Po Paris, de l’Ecole Nationale des Postes et Télécoms, elle démarre sa carrière en marketing dans la division mobile d’Orange puis au Ministère de l’Economie et des Finances, au Bureau des Banques et de la Réglementation prudentielle. De 1994 à 2001, Directrice mondiale Risques de Marché au sein de la Banque Indosuez, elle évolue au Business Development en Equity Capital Markets. Elle intègre ensuite le groupe BPCE comme COO d’IXIS Capital Markets North America à New York. De 2007 à 2011, elle est Directrice mondiale Compliance Corporate & Institutional Banking de BNP PARIBAS. Elle exerce ensuite les mêmes responsabilités chez SOCIETE GENERALE de 2011 à 2014 avant de rejoindre l’équipe dirigeante de la Banque Privée du Groupe. Forte de cette expérience, elle fonde le cabinet de conseil en Compliance et Ethique Tilias et rejoint Procadres International.

Rencontre autour du RGPD à la CCI France Suisse

Le 12 septembre dernier, Olivier Taburet, associé PI, et Pierre Calvanese, expert RGPD de PI, sont intervenus sur le RGPD à la CCI France Suisse.  

Au programme : retour d’expérience sur les actions d’amorçage des projets de mise en conformité ; présentation des aspects organisationnels et juridiques au niveau suisse et genevois ; et retour sur les 10 premières mesures du DPO.

Le 25 mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est entré en application au sein de l’Union Européenne. Les entreprises helvètes sont concernées à deux titres : en premier lieu, car elles doivent mettre en conformité les traitements de données concernant leurs activités au sein de l’UE, en second lieu, car la Suisse procède à une révision totale de sa loi sur la protection des données dans l’esprit du RGPD. Souvent perçue comme complexe à mettre en place, transverse et surtout lourde de conséquences à court ou moyen terme, de nombreuses entreprises suisses n’ont pas encore pris de dispositions pour être en conformité, ni même nommé un DPO.


Le développement africain au coeur des débats / Retour sur l’AIFA 2018

Procadres International était, pour la seconde année, partenaire de l’Africa Investments Forum qui s’est tenu le 8 novembre au Pavillon d’Armenonville.

Créé et organisé par Leaders League, l’événement permet aux décideurs des secteurs privés et publics et à des experts européens et africains d’échanger sur les grands enjeux du développement économique du continent.

Procadres International, expert du management de transition en Afrique, dans des secteurs divers tels que les télécoms, la banque, l’hôtellerie, les mines, l’industrie agro-alimentaire ou encore les infrastructures, porte une attention toute particulière au recrutement et à la formation.

C’est la raison pour laquelle, la société a organisé et animé au sein de l’événement une table ronde  “Recruter et former les leaders Africains de demain ». Pour répondre à cet ambitieux défi, Xavier Jacomet, associé de Procadres International avait réuni à ses côtés, Madame Kine Seck Mercier – Directeur Egon Zehnder, cabinet de conseil en recrutement de leaders, Erick Yong – CEO du Fond d’Investissement Green Tec Capital Partner, Ibrahima Casset – COO Callitel qui travaille également à l’implantation de l’école de Commerce international SKEMA au Sénégal et Bernard Laguerre, CEO Cameroon ECAM PLACAGE & manager de transition en mission pour Procadres International spécialiste en restructuration.

Laurent Agrech, CEO de PI, a, quant à lui, remis à Mohammed Dewji, CEO du groupe tanzanien, MeTL Group le trophée du Best Africa CEO et une Distinction spéciale à Basil El-Baz, CEO de CarbonHoldings, société égyptienne de développement pétrolier et gazier.

Geneviève Bauhofer invitée de la RTS (Radio Télévision Suisse)

Lundi 8 octobre, Geneviève Bauhofer, associée Procadres International, était invitée à la radio suisse pour s’exprimer au sujet du chômage des seniors. 

Malgré un taux de chômage en Suisse qui ne cesse de baisser, les personnes de plus de 50 ans peinent à trouver du travail. Geneviève Bauhofer a soulevé les points importants pour tout manager senior qui se retrouverait dans une situation de chômage : formation continue, curiosité et « réseautage ».

« On manque de role model, de gens qui ont 50-60 ans et qui ont réussi en faisant les choses différemment de nos nouveaux standards. […] Et puis, ce n’est pas parce qu’on a 50 ans que l’on ne sait pas utiliser les réseaux sociaux ! C’est une insulte à l’intelligence humaine. »

Pour réécouter son intervention, cliquez ici