Archives du mot-clé AIFA 2019

Procadres International, partenaire de l’AIFA 2019

Pour la 3ème année, Procadres International était partenaire de l’Africa Investments Forum & Awards (AIFA) 2019, organisé par Leaders League, qui s’est déroulé le mercredi 4 décembre. Près de 700 personnes étaient rassemblées au Pavillon d’Armenonville afin d’échanger sur les stratégies de croissance et les opportunités d’affaires sur le continent africain dans les secteurs tels l’énergie, les infrastructures, l’aménagement urbain ou l’immobilier.

Les 90 intervenants ont montré le dynamisme des économies africaines et en particulier de leurs dirigeants parmi lesquels Xavier Jacomet associé de Procadres international, Thione Niang, Cofounder, Founder de Akon Lighting Africa, Give1 Project, Ibrahima Diouf, CEO EBI SA (Groupe Ecobank International), Tewolde Gebremariam, CEO d’Ethiopian Airlines ; Bernard Kouassi N’Guessan, PCA de Ciprel ; Ismaël Diakité, Président de la Chambre des Mines de Guinée. Durant cette journée, une dizaine de prix ont été remis récompensant les meilleurs projets et entreprises pour leurs performances en Afrique.

Laurent Agrech remet au groupe danois Vestas le prix «BEST GROWING INTERNATIONAL COMPANY IN AFRICA»

Laurent Agrech, Président de Procadres International a décerné au Groupe Vestas, représenté par Tanguy Levesque, Sales manager, le prix «BEST GROWING INTERNATIONAL COMPANY IN AFRICA». Ce prix  récompense l’excellence opérationnelle du Groupe, son développement et sa capacité d’innovation, son engagement ainsi que  ses efforts pour satisfaire une clientèle toujours plus nombreuse sur le continent africain. L’Afrique, en ratifiant les Accords de Paris sur le climat, est en effet devenue l’un des principaux marchés émergents pour les fabricants d’éoliennes. Le groupe danois Vestas Wind Systems, leader mondial de la fabrication et de la vente d’éoliennes, a installé 60 000 turbines à travers le monde (82 GW). 

Xavier Jacomet anime la table ronde consacrée à « l’émergence des leaders africains : les secrets de leur succès »

Xavier Jacomet, associé Afrique de Procadres International s’est entouré de Thione Niang, fondateur d’AKON Lighting Africa et de GIVE1 Project, Ibrahima Diouf, CEO d’Ecobank International, Eunice Barber, créatrice de la Fondation Move On et Laurence Maheo, Country Manager de Pedersen & Partners. Intervenants qui chacun à sa manière, nous racontent l’engagement d’entrepreneurs africains optimistes et dynamiques. 

L’Afrique a un potentiel unique, la population la plus jeune du monde et un réservoir de profils ambitieux et talentueux. L’appétence des Africains pour le développement leur fait sauter des étapes et aller vite ; c’est ce qu’on appelle le « leap frog ». Le continent africain se développe très fortement, dans ses infrastructures bien sûr, mais également dans ses mentalités. Les Africains font preuve d’une adaptabilité remarquable. Ils nous donnent une vraie leçon de vie. L’ambition est de faire fleurir les compétences là où elles sont plutôt qu’elles ne s’exportent.

Xavier Jacomet, associé Afrique, Procadres International

Eunice Barber, créatrice de la Fondation MOVE ON

Eunice Barber, née en Sierra Leone, a remporté 5 médailles mondiales ce qui fait d’elle l’athlète française la plus médaillée de l’histoire dans des championnats du monde… Elle a notamment été championne du monde d’heptathlon en 1999 et de saut en longueur en 2003. 

Eunice Barber fait ses débuts sur la scène internationale lors des JO de Barcelone en 1992. 1999 est une grande année pour Eunice Barber. Après avoir été naturalisée française, l’athlète termine deuxième de la Coupe d’Europe des nations en saut en longueur, remporte la Coupe d’Europe, puis les championnats du monde et le Décastar en heptathlon.

Elle a officiellement raccroché les crampons en 2010, se lançant alors dans une nouvelle carrière… La championne a créé sa marque de vêtements de sport UFUMU. Elle est également devenue, l’année dernière, entraîneur de haut niveau avec la multi-plateforme Sertaba dédiée à la préparation physique et mentale et elle partage son expertise avec la Fédération Française d’Entreprise auprès d’associations, d’écoles ou de clubs locaux.

Elle crée la Fondation Move on avec pour objectif la lutte contre l’illetrisme des jeunes de 10 à 17 ans en Afrique de l’Ouest.