Archives du mot-clé BPI

[BPI France] – VAINCRE LA PEUR DE L’INTERNATIONAL

Lu sur BPI France – Le Lab

Alors que le déficit commercial se creuse pour atteindre -34,4 milliards d’euros au premier semestre 2017, Bpifrance le Lab se mobilise et publie un manifeste en faveur de l’international. L’objectif ? Amener les dirigeants de PME et d’ETI à dépasser les barrières psychologiques qui les empêchent de se lancer et leur donner les outils pour se développer durablement à l’international. Pour cela, l’équipe du Lab a mené une large recherche documentaire et a rencontré plus de 30 dirigeants. Les principales conclusions de cette étude ont fait l’objet d’une réflexion avec un comité de pilotage composé de chercheurs, de dirigeants et de professionnels du commerce international.

Retrouvez ici l’article intégral 

bpifrance-le-lab-vaincre-la-peur-de-linternational-les-pme-la-conqute-du-monde-4-638.jpg

 

La situation économique et financière des ETI a redémarré en France en 2015 – Rapport PME 2016

La situation économique et financière des PME et des ETI a redémarré en en France en 2015, comme le montre la 12édition annuelle du Rapport sur l’évolution des PME réalisée par l’Observatoire des PME et Bpifrance Le Lab.

Dans un contexte macroéconomique de nouveau favorable mais encore incertain au niveau international, l’activité 2015 des PME et des ETI françaises donnent des signes d’amélioration. Toutefois, les chefs d’entreprise font toujours preuve de précaution, notamment en matière d’investissement et de création d’entreprise. A contrario, les décisions d’exporter et d’innover sont pérennisées, voire en expansion, les premières étant toujours portées par le dynamisme des TPE et des PME, les secondes l’étant davantage, cette année-ci, par celui des ETI.

Les perspectives pour l’année 2016 laissent envisager une nouvelle amélioration pour toutes les catégories d’entreprise.

9 chiffres et 9 tendances sont à retenir :

Chiffres clés

  • Les PME représentent près de la moitié des emplois et de la valeur ajoutée des entreprises en France*. Lien
  • 525 000 entreprises ont été créées en France, une dynamique en baisse par rapport à l’année précédente. Lien
  • Chaque année, 7 PME-ETI sur 100 sont cédées ou transmises. Lien
  • La hausse de l’activité des PME se confirme avec une progression de 1,7 % de leur chiffre d’affaires. Lien
  • Le nombre de PME exportatrices dépasse désormais les 105 000 opérateurs. Lien
  • Plus des trois quarts des sociétés cotées sur les marchés financiers sont des PME-ETI. Lien
  • Les PME représentent près d’un quart de la dépense intérieure de R&D des entreprises**. Lien
  • Plus de 8 500 entreprises, dont une majorité de PME, sont membres des pôles de compétitivité. Lien
  • Depuis 2000, 3 700 entreprises ont été créées via le Concours i-Lab et les incubateurs publics. Lien

* Données 2013  /  ** Données 2014.

 Tendances

  • La commande publique des grandes entreprises se reporte vers les PME**. Lien
  • L’investissement des PME recule de nouveau et plus fortement qu’en 2014. Lien
  • Les comportements de paiement s’améliore légèrement en Europe, mais les entreprises françaises sont toujours championnes des petits retards de paiement. Lien
  • L’accès des PME aux financements externes reste limité dans les pays de l’OCDE, tandis que la situation en France est toujours aussi favorable.Lien
  • Les cessations de paiement sont stables chez les TPE, mais de nouveau en hausse chez les PME-ETI. Lien
  • L’activité du capital-investissement progresse de nouveau, toujours plus au profit des PME. Lien
  • Les bénéficiaires du CIR sont principalement des entreprises de moins de 250 salariés*. Lien
  • La dynamique de publication des brevets est portée par les ETI, celle des PME restant stable. Lien
  • Malgré une activité encore peu stabilisée, les JEI investissent et exportent rapidement. Lien

Trois questions à Xavier Chartier, représentant Bpifrance en Afrique

Lu sur La TribuneConnaissez-vous les opportunités à saisir en Afrique pour les entreprises françaises ? Pour le savoir découvrez l’interview de Xavier Chartier, représentant Bpifrance zone Afrique, à Abidjan.
1 – Quels sont les secteurs d’activités qui devraient particulièrement retenir l’attention des PME et ETI françaises en Afrique ?

Le développement de l’Afrique, autrefois porté par des secteurs traditionnels comme l’exploitation des matières premières, le fret portuaire et aéroportuaire, les infrastructures et les télécoms, est désormais soutenu par de nouveaux besoins, engendrés par une croissance démographique couplée à un phénomène d’exode rural très prononcé. Les villes font face à une nouvelle demande en santé, en formation, en logement, en mobilité urbaine, en eau et en énergies, de même qu’en assainissement et en traitement des déchets…

Lire l’article intégral ici