Archives du mot-clé changement

Réussir le changement en entreprise

Lu sur Dynamique Mag

Réussir le changement en entreprise est un défi. Que celui-ci provienne du développement fulgurant de l’entreprise ou qu’il soit au contraire pour permettre à l’entreprise de prendre un nouveau départ, maintenir sa position sur les marchés ou encore rester en vie face aux évolutions est une aventure périlleuse.

Lire l’article ici 

Hélène Alouges, manager de transition: « Dans l’entreprise le principal enjeu est humain »

Interviewée lors du 1er rendez-vous du Cercle des Managers de Procadres International le 15 mars dernier, Hélène Alouges revient pour nous sur son parcours et sur les points fort du métier de manager de transition.

Spécialisée en direction financière, elle intervient en entreprise pour des missions entre 6 mois et 1 an.

« Dans l’entreprise le principal enjeu est humain, surtout dans l’accompagnement du changement. J’ai une formation de coaching en entreprise pour mieux intervenir sur ce qui fait qu’un équipe est performante dans la transformation » dit-elle.

Les principales qualité du manager de transition? « L’écoute, la capacité à cerner les enjeux, à faire un diagnostic et à conserver sa liberté de parole pour proposer des axes de changement ».

Ce qui lui plaît dans ce métier? « Un goût pour la variété, et la liberté »

 

Trop de conviction tue la conviction

Lu dans l’Express – Il semble évident de penser que pour faire accepter des changements il convient d’être soi même convaincu par la nécessité de ces changements. Certes, un manager qui n’incarnerait pas ce qu’il dit ne serait pas crédible. Mais un manager convaincu à 100% de la véracité de ses arguments produit le plus souvent des résistances au changement.
Illustrons ces propos par l’une des premières expériences qui firent émerger les théories de l’engagement.

Lire l’article intégral 

Etre acteur du changement

#MANAGEMENT – « Etre leader dans un monde nouveau » est le titre d’un livre de Didier Reinach, auteur également de cet article sur le site RH INFO, dont voici quelques extraits très intéressants:

PETIT INVENTAIRE NON EXHAUSTIF DES CHANGEMENTS EN COURS…

  • Les générations y et z ne considèrent plus le travail comme une source d’enrichissement exclusivement matériel, mais également d’enrichissement humain. Ils regardent la planète comme un Nouveau Monde à construire, autrement différemment de leur seul pays. Michel Serre dans son livre « Petite Poucette » explique parfaitement ce phénomène et nous explique que leur cerveau est « branché » de façon différente.

  • Les nouvelles technologies connectent les humains qui se regroupent autour de valeurs humanistes communes, sans distinction sociale ou ethnique telle que le mouvement Colibri de Pierre Rabhi, ou l’Altruisme avec Matthieu Ricard.

  • De nouveaux modèles d’affaires naissent, venant confronter les anciens modèles: UBER, Blablacar, AirbnB, lending club, pour ne citer qu’eux.

  • Les lois, les institutions, les codes ne sont plus adaptés, changent, se modifient parfois à l’encontre de toute logique et au détriment de toute évolution. Droit du travail, droit des affaires, droit fiscal, droit du commerce international…

  • Les mensonges, les trahisons, la corruption, la manipulation médiatique qui s’étendent à l’échelle planétaire réunissent les peuples qui se soutiennent d’un continent à l’autre comme par exemple le mouvement des indignés.

  • L’épigénétique nous apprend que notre ADN se modifie par nos expériences. Nos enfants les portent en eux. Ils portent aussi les rêves et les espoirs que nous n’avons pas osé réaliser. Ils sont élevés dans un monde hypermédiatisé et ont accès à des milliers d’informations que consciemment ou non ils relient les unes aux autres.

  • La neurologie nous explique la plasticité neuronale et cette capacité que nous avons à créer des neurones et à réaliser des connexions jusqu’à notre dernier souffle.

  • Les philosophes font la une des émissions télévisées face à un public dont l’école diminue le niveau culturel d’année en année.

  • Les secteurs d’activité du zen, de bien-être, du bio, de la médecine naturelle, de la littérature des maîtres Yogi et autres coachs du mieux-être ne se sont jamais aussi bien portés. Ces domaines étaient hier considérés comme réservés à des illuminés, ils représentent aujourd’hui des chiffres d’affaires qui se comptent en milliards.

  • Le sociologue Paul H. Ray de l’université du Michigan et la psychologue Sherry Ruth Anderson de l’université de Toronto, affirment, dans le cadre d’une étude sur les acteurs du changement portant sur plus de 100 000 personnes que plus de 35% de la population occidentale est entrée dans un nouveau paradigme. (voir : http://www.creatifsculturels.be/creatifs_culturels.php )

(…)

Les organisations qui s’adaptent, créent, innovent, se développent, ont en leur sein des femmes et des hommes qui savent que le résultat est la conséquence de nourritures humaines, de relations bénéfiques, des personnes qui nourrissent les cerveaux, le mental, avec une vision, un discours, des comportements, un sens du résultat.

On les appelle des leaders.

Ils sont reconnus comme des leaders par ceux dont ils développent le leadership et par les résultats qu’ils obtiennent sur le plan humain et matériel, ces deux dernières composantes devant être intimement liées.

La réussite ne repose pas sur le « YAKA ».