Archives du mot-clé Ethique & Performance

Éthique & Performance, une rencontre organisée par Procadres International

Le 21 février dernier, Procadres International a convié une cinquantaine d’invités à son petit-déjeuner autour de la thématique de l’éthique et de la performance. Il a été question de bienveillance, de sens, de RSE, de compliance et de tous les leviers sensibles de la performance en entreprise. 

A l’heure où 6000 étudiants de grandes écoles françaises s’engagent à ne pas collaborer avec des entreprises polluantes, le sens et l’éthique sont les vertus cardinales plébiscitées par les jeunes. La performance des entreprises passe par l’intégration totale de ces changements de paradigmes. L’entreprise d’aujourd’hui est apprenante et collaborative.

Nos intervenants de cette édition : Thierry Willième, co-fondateur Wisdom Paris & International CleanTech Week et Nathalie de Larminat Bougnoux, associée Procadres International.

Morceaux choisis

« Si l’éthique est toc alors ça ne peut pas fonctionner. L’éthique part de l’authenticité de l’intention. Sans éthique, il peut y avoir des drames et ces drames ont des noms : Enron ou Arthur Andersen. », Thierry Willième.

« Quand il n’y a pas de sincérité, la performance diminue. Ça part du coeur de l’homme et de l’intention. Un exemple : chez Google, 50% des inventions sont réalisées sur les 10% du temps de travail où les ingénieurs peuvent faire les recherches qu’ils souhaitent. Voilà un exemple de motivation intrinsèque. Ils ont fait ce qu’ils avaient envie de faire et il en résulte un gain pour la société. », Thierry Willième.

« Aujourd’hui, il y a trop de kick the box, trop de « ça y est, j’ai fait mon RSE«  et ça, ça ne marche pas. », Thierry Willième.

« L’éthique est complexe à définir puisque chacun en a une définition qui lui est propre. C’est une notion vivante qui évolue en fonction des circonstances et de l’environnement. L’éthique construit la confiance et s’inscrit forcément dans le long terme. […] Quand le patron dirige par l’exemple, c’est plus facile de s’inscrire dans une démarche éthique. « , Nathalie de Larminat Bougnoux.

« Le monde du management a complètement évolué. On est dans une époque où vous rencontrez des jeunes qui en savent plus que vous sur pas mal de sujets. Jusqu’à présent, l’information était le pouvoir. Or aujourd’hui les digital natives ont l’information en même temps que vous. Le rôle du management va donc passer du savoir-faire au savoir-être. Le manager-sachant va devenir un manager-aidant pour co-construire l’entreprise. Le management top-down est un modèle terminé. », Thierry Willième.

« Aujourd’hui on note les collaborateurs sur l’axe des valeurs et l’axe des performances. La priorité doit être mise sur les valeurs. Le team avant le win […] La performance durable se construit autant sur la performance opérationnel et que sur la bienveillance et l’éthique. », Thierry Willième.