Archives du mot-clé fusion acquisition

Fusions-acquisitions : fenêtre en or avant le gel de la présidentielle

Lu sur les Echos Avec l’opération Safran-Zodiac, près de 60 milliards d’euros d’acquisitions viennent d’être signées par des fleurons français en quelques jours. Soit un tiers du montant total de l’an dernier.

Déferlante de fusions-acquisitions françaises. En l’espace de quatre jours et deux opérations, près de 60 milliards d’euros de M&A viennent d’être signés, avec les fusions de Safran et Zodiac , ainsi que Essilor et Luxottica . C’est près d’un tiers de tous les deals conclus par des groupes français sur les douze mois de l’année dernière (149 milliards d’euros).

 Ces deux méga-deals ne doivent rien au hasard. A l’étude de longue date, les CEO de ces champions nationaux ont voulu profiter de l’alignement des planètes boursières depuis le début de l’année, les marchés étant gagnés par une relative accalmie, avant les turbulences annoncées des grandes échéances politiques à venir : les élections en France et en Allemagne, et la prise de fonction de Donald Trump .

Air France en ligne de mire

A trop attendre, ces deux opérations éminemment sensibles – Luxottica Essilor pour sa dimension transfrontières, et Safran Zodiac car il touche au secteur militaire-, n’auraient pas pu voir le jour avant la fin de cette année, voire 2018, une échéance trop tardive compte tenu de la fragilité économique des groupes impliqués. Essilor et Luxottica ont annoncé plusieurs avertissements sur résultats, et Zodiac restait pénalisé par des retards de livraison.

Plusieurs projets de fusions de cet acabit pourraient ainsi refaire surface, à dimension européenne, ou à l’échelle française . Ces derniers jours, dans le milieu des banquiers d’affaires, les spéculations ont repris autour d’un renforcement au capital d’Air France, après les rumeurs de fusion entre la compagnie aérienne d’Abu Dhabi Etihad et l’Allemand Lufthansa . (…)

Lire la suite ici 

 

Fusions-acquisitions: quel impact sur le management de transition? Interview d’Olivier Taburet, associé Procadres International Suisse

Les fusions-acquisitions, dont le nombre augmente actuellement, ont un impact sur le management de transition. Procadres International Suisse mène des missions pour le compte de groupes français en Suisse, et pour le compte de groupes suisses en France. 

Par exemple, le groupe suisse Mibelle (Migros) a acquis une usine de cosmétiques en France. Le challenge était de prendre les rênes de la direction financière et des ressources humaines.

A l’inverse, Procadres International a réalisé des missions pour des acquisitions françaises en Suisse. Le fonds d’investissement Eurazeo a acquis deux écoles hôtelières. La mission: intégration de la direction financière tout d’abord, puis projet plus large d’extension en Espagne, en Angleterre et sur d’autres continents.

Tous les détails dans la vidéo:

Interview réalisée au Salon RH Suisse à Genève – octobre 2016