Archives du mot-clé neurosciences

Ressources humaines : bien manager ses équipes et optimiser ses performances

Lu sur Le Parisien

Répondre aux attentes de ses collaborateurs et augmenter sa productivité, c’est possible… en changeant ou en adaptant sa politique de management à l’évolution du monde du travail.

Rien n’arrête le progrès ou du moins la recherche. Le saviez-vous ? Les neurosciences s’intéressent aussi au management ! « On peut même apprendre, en s’appuyant sur les dernières recherches, à devenir un manageur neuro-amical », sourit Karima Hamadouche, consultante chez Oasys Mobilisation.

Lire l’article intégral ici 

Décider Avec Les Neurosciences, Une Stratégie Utile Au Management

Lu sur Forbes.fr – Les neurosciences remettent en cause nos croyances en matière de prise de décision et nous ouvrent un champ nouveau avec des données fascinantes portant sur la façon dont nous faisons nos choix. 

« Si je le fais qu’est-ce que je gagne ? » « Si je le zappe, qu’est-ce que je risque ? ». Tel est le dialogue intérieur présidant à nos hésitations. Nul besoin d’être normand pour être en proie à des atermoiements successifs. “Oser ou renoncer ?”, “Y aller ou  ne pas y aller ?”, “Se déterminer et choisir ?” Autant de questions qui nous laissent perplexes… Prendre position, annoncer la couleur, opter pour des passages à l’action : tout un enchaînement de comportements qui se met en place dans le cerveau et toute une dynamique qui par essence  s’oppose au ni…ni.

Lire l’article intégral ici

 

Les neurosciences au service du management

L’émission « C’est mon boulot », sur France Info a présenté les dernières découvertes des neurosciences liées au monde du travail et au management. Extraits.
« Parmi les découvertes des neurosciences : l’information purement « descendante » n’est pas efficace. Le « top-down », comme on dit dans les entreprises, manque sa cible. Du moins si ce type de transmission de l’information ou des consignes, se fait sans interaction. Pour qu’il y ait une transformation durable du cerveau, c’est-à-dire pour que l’on intègre ce que l’on nous dit, il faut en passer par des débats, des groupes de travail, des échanges. Pour Bernardette Lecerf-Thomas, auteur de plusieurs ouvrages sur la question, cela revient à labourer le terrain après avoir semé la graine.

Autre affirmation des neurosciences : il faut qu’il y ait des émotions, même au travail. Le rôle d’un manager, on le comprend mieux aujourd’hui grâce aux scientifiques, c’est de créer du désir. Le désir est l’émotion la plus efficace, avec la colère, pour apprendre. Le manager ne doit donc pas imposer, mais donner envie. Autre croyance battue en brèche par les neurosciences : on serait capable de faire plusieurs choses à la fois. Une bonne fois pour toute le cerveau n’est pas multitâche. Il zappe. Tout au plus, dans les jeunes générations, est-il capable de zapper plus rapidement d’une tâche à une autre. Mais ne soyez pas surpris de ne plus pouvoir suivre la réunion si vous êtes en train de lire vos mails. Vous avez juste un cerveau en bon état de marche ».

Lire la suite de l’article