Archives du mot-clé Procadres International

« Engagement collaborateur : puissance digitale », retour de table ronde

Le 13 juin dernier, Procadres International a organisé une table ronde sur le thème de la transition digitale et de l’engagement des salariés. Autour de la table, Jean-François Curtil – Président ExterionMedia France, Jean-Louis Bénard – Président Sociabble, et Raphaelle Gomez – responsable de l’engagement collaborateur Groupe Renault. Stratégie de transformation digitale des entreprises, implication de tous les acteurs, vision globale et engagement collaborateur… une matinée riche en échanges.

A l’heure où seulement 6% des salariés se disent complètement engagés dans leur entreprise, le digital apparaît comme un formidable vecteur d’adhésion. Pourtant, il est encore souvent perçu comme une contrainte, un réflexe défensif face aux différents écosystèmes de l’entreprise. Le digital peine encore à s’intégrer à toutes les échelles. « Il y a souvent une difficulté à engager l’ensemble de l’entreprise dans cette transformation.« , note Jean-Louis Bénard.

Alors la clé pour une transition digitale réussie semble de s’appuyer sur l’ensemble des collaborateurs, de les inclure dans le processus de transformation, de les faire adhérer au projet. « Aujourd’hui, il y a une capillarité entre le bien-être, la vie personnelle et professionnelle, la manière de s’exprimer.« , note Jean-François Curtil. Les résultats les plus tangibles sont obtenus lorsque l’on donne à chacun la possibilité de jouer un rôle au sein de son organisation. L’enjeu est également de définir une stratégie claire avec une finalité concrète pour les hommes et les femmes de l’entreprise. « Il est primordial de demander à la fois aux collaborateurs et au top management de s’engager. Le top management doit être exemplaire sur le sujet en donnant la vision et en l’exécutant.« , souligne Jean-François Curtil.

Chez Renault, le groupe a mis en place une politique où chacun est invité, s’il le souhaite, à devenir un « ambassadeur » de la marque sur les réseaux. Via différents outils (intranet, plateforme Sociabble), le collaborateur est incité a partagé des informations sur son entreprise. Mises bout à bout, ces voix engagés aux côtés de leur entreprise multiplient l’impact d’image. Les salariés du groupe apprennent alors un nouveau métier : celui de communicant. « Sur la base du volontariat, ils vont d’eux-même faire une veille de la presse pour faire remonter les retombées.« , témoigne Raphaelle Gomez. Autre point important que relève la responsable de l’engagement du groupe : il n’y a pas de modération des contenus publiés en interne. Une manière de construire une relation de confiance. Le digital apparaît alors comme un vecteur de lien, engageant et responsabilisant pour les marques.

Il faut créer des conditions favorables à l’engagement et donner les outils au collaborateur pour qu’il s’implique. Une plateforme comme Sociabble fédère les salariés sur les réseaux. Par leurs contributions, ils amplifient considérablement la visibilité de leur entreprise. Pour 1000 employés engagés, ce sont 500 000 personnes touchées selon Jean-Louis Bénard, fondateur de la plateforme. De son côté, ExterionMedia France a fait le choix de cet outil au fort potentiel. « Plus de 90% de nos collaborateurs postent sur Socciable. Plus d’un tiers d’entre eux se manifestent à l’arrivée d’un nouveau collaborateur.« , se réjouit Jean-François Curtil.

Toutefois, si l’outil est le moteur, « l’essence, c’est le contenu« , précise Jean-Louis Bénard. Tout l’enjeu est de donner les moyens et stimuler l’envie de publier. La clé du succès réside alors dans la gamification. Avec un système de points pour chaque action, ces outils deviennent ludiques et incitent les collaborateurs à poster, commenter et partager.

En dépit des freins qui ralentissent la transition globale de toutes les organisations, il semble qu’une véritable mutation ait été opérée dans les esprits. Désormais, la question n’est plus au « Pourquoi changer ? » mais au « Comment ? ». Les paradigmes changent, les règles du jeu avec. Le digital demeure la plus belle opportunité de booster l’engagement collaborateur à condition de co-construire cette transformation. Le collaborateur doit être sollicité et intégré à toutes les étapes du processus.

Retrouvez Xavier Jacomet, associé Procadres International, au workshop «Investir en Afrique du Sud » (Mazars) le 7 novembre prochain

mazarsWorkshop / Ateliers Techniques « Investir en Afrique du Sud »

Mardi 7 Novembre 2017 | 14h30 | Tour Mazars, La Défense

⇒ Inscriptions ici

5 Tables-rondes seront organisées sur les thèmes suivants :

xavier jacomet

Xavier Jacomet, associé Procadres International

  • “Broad-Based Black Economic Empowerment – a catalyst for growth” with Sandica Balrishie, B-BBEE Consultant, Mazars South Africa
  • “Key Legal aspects of foreign investments in SA” with Ashen Jugoo, Partner Fasken Martineau South Africa
  • “Tax Incentives and Investment Opportunities in South Africa” with Mustapha Adams, Economic Counsellor, South African Embassy in France
  • “The next South Africa through Human Resource Management” with Xavier Jacomet, Partner Africa, Procadres International
  • “South African Tax and Exchange Control – Navigating the shifting landscapes” with Mike Teuchert, Partner Mazars South Africa

Trois caractères essentiels du chef

Lu sur Les Echos – Quelles qualités sont essentielles à un chef d’équipe pour fédérer et motiver ? Réponse à travers les extraits du livre « La dynamique des équipes et l’intelligence collective » d’Olivier Devillard aux éditions Eyrolles.

Dans le management d’une équipe, le chef est une clé de voûte de l’engagement des collaborateurs. Il a comme chacun son style, ses qualités et ses limites. Cependant, trois traits de personnalité ne peuvent lui faire défaut, faute de quoi ce serait le potentiel de l’équipe lui-même qui se trouverait réduit. Ces trois traits caractéristiques sont : la volonté politique ; la capacité à mobiliser ; le sens de la maîtrise. Sans la première, le risque est de ne pas atteindre les objectifs ; sans la deuxième, les équipiers se dispersent ou se sous-investissent ; et, sans la maîtrise, l’équipe dérive et sa performance plafonne.

Lire la suite de l’article

 

Emploi : 1/4 des Français susceptibles de passer au télétravail !

Lu sur Boursier.com – En France, 26% des actifs, soit 6,7 millions de personnes, seraient éligibles au télétravail, selon une étude publiée par le think tank économiste libéral Fondation Concorde… Actuellement, entre 2% et 17% des travailleurs profiteraient du dispositif, qui selon France Stratégie, cumule les avantages (meilleure productivité, augmentation du temps de travail, augmentation du temps de sommeil…).

La Fondation Concorde dresse le « profil-type du travailleur éligible » pour réaliser son activité depuis son domicile ou un espace de co-working… Diplômé au minimum d’un Bac+3, et âgé en moyenne de 42 ans, il gagne 2.229 euros nets par mois, travaille dans une entreprise de plus de 50 salariés, située dans une ville de plus de 500.000 habitants, et affiche un temps de trajet quotidien pour se rendre au bureau d’environ 45 minutes…

Lire l’article intégral

La génération Y prend le pouvoir : comment gérer ses vieux ?

Lu sur The Conversation – C’est un changement, si ce n’est de paradigme, au moins de perspective, car depuis une dizaine d’année, l’on nous explique comment gérer les jeunes générations, notamment les Y, et qu’aujourd’hui, à travers Emmanuel Macron, Édouard Philippe ou hier Mathias Fekl pour la France, mais aussi demain Leo Varadkar en Irlande, ce sont eux qui ont à manager les autres.

Lire la suite de l’article 

Bien-être et liberté au travail: pourquoi est-ce si difficile de les mettre en place?

Lu sur RH Info – « Tous les managers savent qu’il faut donner de l’autonomie et de la liberté », c’est ce qu’affirmait récemment un dirigeant. Il aurait pu dire que tous les managers savent aussi que les personnes sont importantes, qu’il faut du bien-être et qu’il n’y a de richesse que d’hommes. C’est ce que répondraient 98% des managers sondés, les 2% restant n’ayant pas compris la question. Evidemment, les managers savent tout cela : la question est de savoir pourquoi il est aussi difficile de pratiquer, pourquoi la réalité ne correspond pas à cette évidence.

Lire la suite de l’article 

Alexis de Gemini, DG de Deezer France était l’invité du petit-déjeuner Procadres

gemini-254885  « Libérez l’innovation ! »: voilà le message qu’Alexis de Gemini, directeur général de Deezer France, nous a transmis ce matin, lors du petit-déjeuner Vision Procadres.

Le patron du premier diffuseur de musique en ligne en France a tenu, tout d’abord, à dénoncer le bashing des Français « qui aiment se tirer une balle dans le pied !  Pourquoi être autant critique envers nous ? Savez-vous ce qui se passe ailleurs ? Nous avons les meilleurs ingénieurs du monde, nous avons de très grands créatifs et créateurs dans ce pays, nous avons tout pour réussir… » a-t-il rappelé au public présent, reconnaissant toutefois que des progrès sont à réaliser au niveau du financement des entreprises pour « garder ces talents ».

L’innovation est la principale clé de la réussite « et en France, nous savons innover ! » dit-il. C’est ce qu’il applique d’ailleurs au quotidien avec les 400 collaborateurs de Deezer, qui compte 10 millions d’abonnés et diffuse son streaming musical dans 180 pays du monde ! 43 millions de titres sont disponibles. Mais au-delà de la musique, l’innovation c’est aussi des contenus originaux comme des articles de presse audio ou encore, prochainement, des livres audio…

Deezer, créé en 2007 a toujours su inventer, « disrupter », de nouveaux modèles de business et de contenus, et n’entend pas en rester là. L’entreprise qui vient de fêter ses 10 ans multiplie toujours les accords de diffusion d’événements, d’émissions de TV comme « C dans l’Air » (version audio). « La technologie nous permettra d’aller encore plus loin dans quelques mois… » s’enthousiasme Alexis de Gemini. Ce sera alors peut-être l’occasion d’un nouveau rendez-vous!

Alexis de Gemini – Directeur Général de Deezer France

Il a débuté sa carrière dans la presse écrite avant de faire son entrée chez M6, en dirigeant M6 Music puis en produisant des émissions cultes comme « Loft Story » « Pop Star » « Nouvelle Star » « Pékin Express » ou encore, en tant qu’indépendant de « Beauty Academy » une émission diffusée en prime time en Chine et qui a été regardée par plus de 100 millions de téléspectateurs !

⇒ A venir:  les vidéos du petit-déjeuner